m
     
Diaporama

H 1 Conservation, inventaire et numérisation des herbiers du Musée Muséum départemental des Hautes-Alpes

Commentaire public : Le Musée Muséum départemental, Musée de France, doit proposer aux services compétents de l’Etat, avant juin 2014, les données relatives au récolement de ses collections. Les herbiers du Département sont en dépôt, conservés et restaurés, au Conservatoire Botanique National Alpin à Gap qui réalise la saisie des données sur le logiciel Sonnerat. Dans le cadre d’une convention et d’un projet FEDER, le Musée Muséum départemental inventorie et prépare les parts d’herbiers, dans les locaux du C.B.N.A., en vue de la future participation aux campagnes de numérisation alimentant l’infrastructure e-RéColNat. La priorité est donnée à l’herbier Baptiste BLANC (1840-1890), l’herbier des frères Auguste BURLE (1835-1889) et Emile BURLE (1834-1875) qui constituent à eux deux 60.000 parts, ainsi que l’herbier Dominique CHAIX (1730-1799) ou Reliquae Chaixianae. Enfin, même si la documentation de " petits " herbiers reste lacunaire, les cartons d’archives révèlent encore quelques surprises comme la redécouverte en 2011 d’un herbier " cahier " inédit et d’un document du XIXe siècle évoquant un échange entre musées d’un herbier contre une collection de monnaies antiques.

Site : Conservatoire botanique national alpin

Langue : Français

In : Les herbiers publics et privés de Provence Alpes Côte d'Azur, 28 septembre 2012, Digne-les-Bains

0
Z